Diplôme d’Université
Gestionnaire de parcours en santé

Le Diplôme d’Université Gestionnaire de parcours en santé est un diplôme délivré par l’Institut MOMA à l’Université de Montpellier, en partenariat avec le cesegh. Il sanctionne une formation assurée conjointement par des intervenants universitaires et des professionnels du secteur de la santé et du secteur social.

Responsable du diplôme :
> Irène GEORGESCU, Professeur des universités en Sciences de gestion, MOMA, Université de Montpellier

Les objectifs du
diplôme

Comprendre l’environnement et les particularités des différents publics (seniors fragiles, malades chroniques, personnes handicapées ou atteintes de pathologies mentales…) que ce soit en matière de parcours de santé ou, plus particulièrement, en matière de prévention sociale.

Acquérir des compétences transversales et spécifiques permettant aux participants d’assurer un suivi continu, individuel et opérationnel des personnes en situation complexe tout au long du parcours d’aide et de soins.

Intégrer un nouveau concept d’accompagnement global et progressif de la personne que ce soit dans son milieu de vie ordinaire ou dans son parcours de soins.

Connaître les moyens pédagogiques, méthodologiques et pratiques nécessaires à la prise en charge des patients ou personnes âgées fragilisées.

Les compétences
acquises

Assurer l’évaluation, la planification, la coordination et la continuité des services en vue d’une intégration des soins et des services auprès de la personne en perte d’autonomie.

Mettre en perspective les réalités opérationnelles et prendre du recul sur ses propres pratiques.

Évaluer la portée des accompagnements mis en oeuvre sur le plan de la santé et de la qualité de vie.

Le public concerné

EN FORMATION CONTINUE

Il s’adresse aux professionnels du secteur de la santé et du secteur social et, plus précisément :

> titulaires d’un diplôme d’état d’infirmier (ou paramédical)
> titulaires d’un diplôme, certificat ou titre permettant d’exercer la fonction de psychologue ou d’assistant(e) de service social

> cadres chargés de mission intervenant dans le secteur de la santé et dans le secteur médico-social

La formation

LA DURÉE DE LA FORMATION

> 12 mois de formation

> 200 heures d’enseignements

LES DU DIPLÔME

> Le rythme : l’alternance assure le maintien de l’activité professionnelle des apprenants.

> L’expertise des intervenants professionnels.

> Le stage de 3 jours pour tous.

LE RYTHME

LES MODALITÉS D’ÉVALUATION

Par module d’enseignement :

 

> 1 examen écrit et/ou oral en contrôle continu
et/ou
> 1 examen écrit et/ou oral en contrôle terminal

Informations pratiques

Lieu de la formation

Les enseignement en présentiel ont lieu à Montpellier :

– dans les locaux du cesegh.

– dans les locaux de l’Université de Montpellier.

Dans le cas où les cours ne pourraient pas être dispensés en présentiel, un enseignement à distance sera mis en place.

Conditions d'admission

L’admission se fait par sélection sur dossier puis, si nécessaire, par un entretien de motivation devant un jury composé de responsables de la formation et de
professionnels.

Capacité d’accueil : 10 à 30 étudiants

L’ouverture du diplôme a lieu sous réserve d’un nombre de candidatures éligibles supérieur à 10.

Résultats d’admission : au mois de Décembre.

Modalités de candidature
Dossier de candidature à remplir en ligne.

Attention : Le dépôt de votre candidature doit être effectué en ligne sur cette plateforme du 15 octobre au 9 décembre 2022.

Tarifs
& financement

Droits spécifiques : 4 000 €

Des dispositifs de financement existent.

Personnes en situation de handicap

– Accès PMR

– Votre référent Handicap au cesegh : Sandrine.Loukani@cesegh.fr

 – Pour toute situation de handicap, un accompagnement personnalisé sera réalisé

Le programme

Nombre total d’heures d’enseignements : 200h

MODULE 1 – L’organisation du système de santé et sa régulation
Contrôle terminal et/ou continu
87 heures d’enseignements

 

1.1. Le contexte économique et financier

  • Articulation économie sociale et santé
  • Les comptes de la santé et l’ONDAM
  • La maladie et son financement
  • Approche conceptuelle de la régulation et vision européenne au travers des systèmes de santé / Les outils : éducation thérapeutique / Prado / …

 

1.2. Le contexte organisationnel du système de santé : les structures et les modes de prise en charge

> Les structures de gestion du système de santé (État, collectivités territoriales, assurance maladie)
> Gouvernance des parcours
> Analyse de la stratégie du parcours

> La sphère prévention & promotion de la santé

  • Santé publique / Épidémiologie / Priorités de santé
  • Fondements de la prévention / Promotion de la santé
  • Les déterminants sociaux de la santé (habitat, éducation, transport, culture…)

 

> La sphère sanitaire et médico-sociale

    • Les soins de premiers recours / L’exercice coordonné (focus ACI) / Les plateformes territoriales d’appui / Les équipes de soins primaires / Les Communautés professionnelles territoriales de santé
    • L’hospitalisation complète et alternative – hospitalisation de jour, ambulatoire – (Soins de santé et maladies chroniques / Hospitalisation et placements évitables)
    • Les structures médico-sociales (personnes âgées, personnes en situation de handicap) / Organisation du secteur et son financement

> La sphère sociale

    • La lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale
    • L’accès aux droits et aux offres de services / L’accompagnement et la capacité d’agir

1.3. Les logiques d’acteurs de santé

  • Sociologie des professionnels de santé
  • Management interculturel
  • Les logiques associatives
  • Organisation de la concertation clinique / Mobilisation des ressources

 

1.4. Les réalités des patients concernés : la fragilité

  • Les différents outils de repérage de la fragilité
  • Observatoire des situations de fragilité et analyse territoriale de la fragilité (cas pratique)
MODULE 2 – Du dépistage à la fin de vie : le parcours, une approche par des études de cas
Contrôle terminal et/ou continu
74 heures d’enseignements

 

2.1. Les maladies chroniques

  • Handicap psychique
  • VIH
  • Cancer / Diabète / AVC / Insuffisance cardiaque

 

2.2. Les personnes âgées

  • Le plan national de prévention de la perte d’autonomie : commentaires relatifs aux parcours
  • Repérage des troubles cognitifs de la population âgée : maladie d’Alzheimer et troubles apparentés
  • Le vieillissement et ses complications sur l’état de santé / Prévention des chutes
  • Approches psychologique et sociologique du vieillissement
  • Un exemple de parcours complexe : la MAIA
  • Vieillissement et accompagnement en Santé : PAERPA
  • Stratégie et développement des PAERPA au plan local

 

2.3. Les personnes handicapées

> Handicap – Rapport Piveteau
> Spécificités de la personne en situation de handicap : l’adulte

> Cas pratiques : « L’enfant : des situations de handicap complexe aux situations critiques »

    • Les troubles de l’apprentissage
    • Les troubles du neuro-développement
    • Prise en charge de situations complexes pour les enfants atteints de handicap rare

> Parcours de la personne porteuse de maladie rare (enfant, adulte)

> Les particularités à l’adolescence

 

2.4. Les malades atteints de pathologies psychiatriques

  • Psychiatrie
  • Pédopsychiatrie et adolescence
  • Les addictions
  • Approche des personnes ayant une conduite addictive
  • Dispositifs et expérimentation de gestion des cas complexes

 

2.5. Coordonner le parcours de la personne

  • Conduite de réunion
  • Gestion des conflits
  • Intermédiation sociale
MODULE 3 – Du financement à l’évaluation du parcours : méthodologie
Contrôle terminal et/ou continu
24 heures d’enseignements

 

3.1. Ingénierie de projets

  • Ingénierie de projet
  • Accompagnement de la fragilité – Entretien – Conseil – Orientation (guichet concerté)

 

3.2. Évaluation

  • Les questions à se poser pour évaluer les parcours : les personnes âgées et la santé mentale des adolescents
  • Évaluation des actions
  • Évaluation médico-économique : théorie et présentation d’études portant sur des sujets âgés fragiles

 

3.3. Évaluation qualité

  • Approche qualité
  • Patients traceurs / Lettre de liaison
  • Le médicament dans le parcours de santé
  • Les interventions non médicamenteuses
MODULE 4 – La qualité, les enjeux éthiques du parcours, la création de valeur
Contrôle terminal et/ou continu
15 heures d’enseignements

 

4.1. Droit, éthique et déontologie

4.2. Le secret professionnel et médical

4.3. Le droit des usagers

4.4. Analyse du parcours d’un point de vue éthique

4.5. Vers une nouvelle création de valeur : Technologie et innovation /  Télémédecine

 

Stage obligatoire : 21 heures

Télécharger
la brochure

Consulter la liste
du corps
professoral

Remplir le dossier
de candidature
en ligne

Télécharger
le calendrier
prévisionnel

En partenariat avec

Lieu de la
formation

Télécharger
la brochure

Admission &
Financement

Handicap